Tout savoir sur la Route du Blues à moto

La Route du Blues

Parmi les routes incontournables lors d’un voyage moto aux États-Unis, on compte la Route du Blues. Plus discrète que sa sœur la Route 66, la Route du Blues longe le Mississippi. Longue de 1600 km, elle s’étend de la Nouvelle-Orléans à Chicago. En empruntant la Highway 61, visitez, sur un air musical, des villes connues comme Chicago, Nashville, Memphis ou encore la Nouvelle-Orléans. A travers la Route du Blues, prenez part à un voyage à moto aussi bien historique que musical.

Origines du Blues

Le blues trouve ses origines dans les champs de coton aux États-Unis au cours du 19ème siècle. Ce style musical raconte les souffrances, le quotidien et les petites choses de la vie des esclaves noirs de l’époque. Parmi les chanteurs de blues les plus connus on compte BB King, Buddy Guy ou encore Muddy Waters. Ils vont par la suite inspirer de nombreux artistes mondialement connus aujourd’hui dont notamment Elvis Presley et les Rolling Stones. Par la suite, le blues s’est mêlé au jazz, au rock à la country…

route du blues a moto

Les villes clés de la Route du Blues

Emprunter la Route du Blues c’est faire étape dans des villes clés du pays. Sur les traces de cette route mythique, vous vivrez la vie des esclaves noirs, et comprendrez mieux leur histoire.

La Nouvelle Orléans

En Louisiane, la Nouvelle Orléans est la ville où se mêle le blues et le jazz. C’est ici que débute la Route du Blues. Cette ville multiculturelle et cosmopolite a des influences françaises, espagnoles, cubaines et créoles. Ici, l’expression « no black, no white, just the blues » trouve tout son sens. En soirée, baladez-vous dans Frenchmen Street où vous trouverez de nombreuses salles de concert. Le Bamboula est un bar qui propose de nombreux concerts gratuits. L’ambiance est garantie !

Memphis

Direction Memphis où se trouve le Stax Museum of American Soul Music. Ce lieu incontournable abritait dans le passé la mythique maison de disques Stax Records. Des artistes célèbres y ont enregistré des titres musicaux comme Isaac Hayes. Dans la soirée, promenez-vous dans la Bale Street, une rue légendaire et animée où divers musiciens de rue se produisent. Vous trouverez également de nombreux bars, restaurants et boutiques de souvenirs. Le bar le plus connu de la rue est le BB King’s Blues Club. Une ambiance festive sera au rendez-vous. Bien évidemment, impossible de découvrir Memphis sans se rendre à Graceland, la maison d’Elvis Presley. Aujourd’hui, cette demeure a été transformée en musée rendant hommage au célèbre chanteur.

Nashville

Surnommée « la ville de la musique », Nashville détient plus de 120 salles de concert où sont diffusés des artistes internationaux et locaux. La visite de la salle Grand Ole Opry vous fera découvrir la plus vieille émission de radio pour la musique country. Baladez-vous dans cette ville au son des artistes de rue, et arrêtez-vous manger dans de très bons restaurants comme Swetts, où vous trouverez un excellent poulet frit. Dans les nombreux clubs de Broadway Street, vous pourrez écouter de magnifiques sons de blues.

St Louis

Le symbole de la ville de St Louis est l’arche géante de Saarinen, représentant la porte de l’Ouest. A St Louis, visitez le National Blues Museum. Ce musée met à l’honneur le patrimoine et l’histoire du blues. Vous pourrez y voir des spectacles, mises en scène, et objets anciens en rapport avec la culture blues. C’est un moment d’immersion dans cette culture. Puis, dans les ruelles de la ville, vous pourrez assister à des concerts de blues en salle. St Louis est également une ville marquée par la Route 66. La ville compte une des plus grande portion de la Route 66.

Springfield

La prochaine étape de la Route du Blues est Springfield. Aussi surnommée « le pays de Lincoln », Springfield est une ville riche en histoire et culture. Ici vous pourrez visiter le musée d’Abraham Lincoln et découvrir la vie de cet ancien président des États-Unis. Springfield abrite aussi la tombe de Lincoln et le mémorial de la guerre. C’est un monument fort en émotion. Bien sûr, ne manquez pas le majestueux Capitole, qui présente une architecture pleine de détails.

Chicago

La ville de Chicago fut le refuge de la population noire dans l’entre deux guerres. Aujourd’hui, en vous baladant dans la ville, vous trouverez des musiciens de rue perpétuant leur culture musicale. Au son du saxophone, imprégnez vous de l’ambiance de la ville. Pour prendre de la hauteur, rendez-vous à l’observatoire John Hancock. Ici, vous aurez une vue à 360° sur la ville, et vous pourrez également voir le lac Michigan. Pour visiter la ville d’une manière unique, pourquoi ne pas emprunter de loop ? C’est un train qui arpente la ville et qui fait la fierté de ses habitants.

Ensuite, rendez vous dans le plus grand musée scientifique du monde entier : le Musée des Sciences et de l’Industrie. Vous pourrez y voir un sous marin allemand de la Seconde Guerre Mondiale, un Boeing 727 où vous pourrez simuler un vol, voir de nombreux films 3D, descendre dans une mine de houille… Puis, direction le Millenium Park où vous pourrez voir le bean, symbole de Chicago.

Pour découvrir l’impressionnante architecture de la ville, il est possible d’effectuer une croisière sur la Chicago River. C’est une excellente manière de prendre conscience de la taille des buildings ici, comme notamment la Willis Tower. Située dans le quartier des affaires, cette immense tour est considérée comme l’une des sept merveilles de la ville. Enfin, si vous souhaitez écouter du Blues à Chicago, vous pouvez vous rendre au Buddy Guy’s Legend Club. Bonne ambiance garantie !