Amérique - États-Unis

Les Grands Lacs en liberté, un voyage à moto dans le nord des USA

18 jours & 16 nuits - 4100 km
Période : De Mai à Octobre

Voyage à moto à la découverte des lacs du Nord-est des Etats-Unis

La région des plus grands lacs du monde dont le lac Michigan, le lac Ontario, le lac Erié mais aussi Wisconsin Dell et les célèbres Chutes du Niagara.

De plus, vous passerez par les villes dynamiques sur les rives de ces lacs telles que Chicago et son incroyable architecture, Milwaukee et son musée Harley Davidson, Toronto et sa tour CN, Détroit surnommé « Motor City »…

Panoramas pittoresques et grandes exploitations, vous allez découvrir le Middle West Américain. Vous sentirez battre le pouls de la nation dans cette région cosmopolite des USA peuplée d’immigrants de langue et de culture très diverses.

Au programme de voyage

1 Paris – Chicago

Départ de Paris en fin de matinée, arrivée à Chicago en début d’après-midi. Nous vous conseillons de prendre la navette de l’hôtel pour rejoindre ce dernier situé dans la zone aéroportuaire. Nuit à Chicago.

2 Chicago – Milwaukee – Madison 280km

Ce matin transfert chez le loueur et remise de votre moto. Quittez l’Illinois en longeant les bords du Lac Michigan. Arrivée à Milwaukee, état du Wisconsin, Milwaukee fût peuplée d’immigrants qui construisirent les brasseries qui rendirent la ville célèbre. Pour les fans de Harley-Davidson, vous pourrez visiter à Milwaukee l’usine et surtout le Musée Harley-Davidson. Continuez ensuite jusqu’à Madison, capitale du Wisconsin, centre culturel et récréatif. Nuit à Madison.

3 Madison – Wisconsin Dells – St Paul 450km

Wisconsin est un mot indien, signifiant «réunion des eaux». En effet cet état rassemble 15000 lacs et 42000 km de rivières et ruisseaux… Sur votre route, visitez Baraboo, « the circus- city ». A Wisconsin Dells, faites une croisière sur la Wisconsin River, bordée d’étonnantes falaises.

4 St Paul – Minneapolis – St Paul

Journée complète pour visiter ces deux villes jumelles séparées par le Mississippi. St Paul est notamment réputé pour son orchestre symphonique et son capitole de style Renaissance italienne. Le dynamisme architectural et les arts occupent une place prépondérante à Minneapolis (le Guthrie Theater par Jean Nouvel, le Walker Art Center par Herzog et de Meuron, le Weisman Art Museum par Frank Gehry …). Centre culturel, sympa pour le shopping, idéal pour y skier l’hiver et y pratiquer des sports nautiques l’été… Nuit à St Paul.

5 St Paul – Minneapolis – Ashland 320km

Retour dans le Wisconsin par le St. Croix National Scenic Riverway, balades sur les rives du Lac Supérieur. A voir Apostle Islands National Lakeshore, le long des plages et des falaises balayées par le vent, l’eau rencontre la terre et le ciel. Les 21 îles et 12 miles de côte du continent constituent un mélange unique de ressources culturelles et naturelles. Les phares brillent sur le lac Supérieur et les nouvelles régions fauniques. Nuit à Ashland.

6 Ashland – Keeweenaw Peninsula – Marquette 550km

Aujourd’hui allez explorer la péninsule de Keweenaw, une longue “nageoire” dorsale de 130 km se jetant dans le lac Supérieur. Adossée au nord de la Upper Peninsula, elle jouit d’un décor tourmenté assez spectaculaire, la route jouant aux montagnes russes entre la côte, les collines striées de précipices et de cascades, les vieilles mines abandonnées et le Keweenaw Underwater Preserve où l’on pratique la plongée sur épave et les îles Huron, 30 km au large, protégées par le Huron Island National Wildlife Refuge. Houghton est une petite ville universitaire, point de départ des bateaux et des hydravions pour Isle Royale National Park. Calumet, sa voisine, arbore fièrement les restes de son activité industrielle avec le Keweenaw National Historical Park. Le secteur de Quincy, à 20 km de là, conserve d’anciens puits de mine abandonnés très pittoresques. Calumet et Hecla sont deux exemples de communautés de mineurs évoquant les aspects ethniques, sociaux et économiques avec une belle collection de bâtiments classés. Eagle Harbor possède un phare hanté reconstruit en 1871. Sa station de sauvetage en mer date de 1912. Elle abrite, avec d’autres bâtiments, plusieurs petits musées dont un musée maritime avec une vieille Chrysler récupérée de la cargaison du City of Bangor échoué en 1926. A l’extrémité de la péninsule, Copper Harbor est un mignon petit village où autrefois on pouvait ramasser le cuivre à même la plage ! On peut visiter la Delaware Mine, 16 km à l’ouest, en opération de 1847 à 1887 et désaffectée depuis. Copper Harbor est également un point d’embarquement pour Isle Royale National Park. 1,6 km à l’est, ouvert de mi mai à mi octobre, le Fort Wilkins Historic Complex and State Park est une évocation de la vie militaire des années 1840-1860 avec une quinzaine de bâtiments dont le petit phare datant de 1866 et des animations en costume. A voir lorsque vous redescendez sur Ispeming, l’Anse Indian Reservation. Nuit à Ishpeming.

7 Marquette – Pictured Rocks National Lakeshore – Tahquamenon Falls – St Ignace 350km

Suivre la route 28 jusqu’à Munising, c’est au départ de cette ville que s’effectuent les mini croisières pour Pictured Rocks National Lakeshore, chaîne de hauts rochers sculptés par les eaux. Ce sont les zébrures dues aux minéraux striant ses falaises longues d’une quinzaine de miles et dominant le lac sur une hauteur de 15 à 35 mètres qui lui donnent son nom. C’est d’un bateau que l’on apprécie de manière idéale ces hautes falaises de grès, colorées d’ocre et de brun, auxquelles se mêlent des strates vertes, oranges, noires et blanches. L’érosion, la pluie, le vent, la glace les ont sculptées parfois de formes tourmentées avec grottes, arches et colonnades. Si l’on est pressé, on se contentera du panorama depuis Miners Castle, l’un des sites les plus spectaculaires avec le Au Sable Light Station, un phare de 1874. En vous rendent sur St Ignace, vous pouvez faire un détour par Tahquamenon Falls State Park, l’une des plus grandes chutes d’eau l’est du Mississippi. Nuit à St Ignace.

8 St Ignace – Mackinac Island – St Ignace

Prenez le ferry de St. Ignace pour l’île de Mackinac, village de vacances très populaire. Offrez vous une escapade îlienne dans le « Deauville » des Grands Lacs en vous plongeant dans la nostalgie de la Belle Epoque, la Main Street locale n’ayant rien à envier à celle des parcs de Disney que ce soit pour le décor, authentique celui là, ou le marketing. Marche à pied, vélos ou calèches de rigueur ! Visitez le Fort Mackinac, de ses remparts en pierre blanchie, belle vue sur le village et le lac. Retour à St. Ignace en fin d’après- midi. Nuit à St Ignace.

9 St Ignace – Colonial Fort Michilimackinac – Sleeping Bear Dunes Lakeshore – Beulah 280km

Surplombant le détroit, passez le pont de St Ignace en direction du Fort colonial Michilimackinac. Michilimackinac était pour les autochtones le “pays sacré de la grande tortue”. Le sud-ouest de la péninsule de Leelanau est occupé par le Sleeping Bear Dunes National Lakeshore, un prenant paysage de dunes itinérantes couronnant un sous-sol de moraines, bordé sur 50 km par le lac Michigan. Leur sable soufflé par les vents venus du lac Michigan ensevelit peu à peu la forêt qui resurgit, dénudée et fantomatique au glissement suivant. L’attaque de la houle, sapant les bancs de sable, provoque aussi des écroulements dans le lac. Ce sont les chippewas qui lui ont donné son nom, voyant les North et South Manitou Islands embrumées au large comme les sépultures de deux bébés ours, tandis que les dunes du continent recouvertes d’arbres noirs représentent leur mère en deuil… Après les chippewas, les explorateurs français, comme Marquette venu mourir à proximité, puis Charlevoix sont passés, décrivant les dunes comme « un ours qui dort ». On aura une bonne vue d’ensemble si l’on emprunte la Pierce Stocking Scenic Drive, une boucle de 12 km. Les plus courageux se lanceront dans l’ascension de Dune Climb, un peu plus au nord, longue de 2,5 km (prévoir de bonnes chaussures et à boire) et seront récompensés par une vue superbe sur le Glen Lake à l’est, l’un des 21 lacs du parc, et le Manitou Passage à l’ouest ouvrant sur la lac Michigan. On peut aussi visiter le Port Oneida Rural Historic District, un village fermier typique de la fin du XIXe siècle, le village fantôme de Glen Haven avec de nombreux vieux bâtiments évocateurs d’un passé enfui, comme le General Store, la forge ou le hangar à bateaux. L’ancienne station de sauvetage en mer de Sleeping Bear Point, reprise par les Coast Guards, est maintenant un petit musée maritime. Nuit à Beulah.

10 Beulah – Detroit 400km

Traversez le Michigan avant de vous rendre dans la ville universitaire d’Ann Arbor et jusqu’à Deadborn où une visite du Musée Henry Ford qui retrace l’histoire industrielle des Etats-Unis, est incontournable. Malgré les aléas voire la déconfiture de l’industrie automobile américaine, c’est forcément à la voiture que l’on pense quand on évoque Détroit surnommée « Motor City », le lieu de naissance de la production industrielle de masse. L’icône de « l’american dream », pur produit du travail à la chaîne, a du plomb dans l’aile. Malgré ça, la ville est peut-être encore plus fascinante, même si au premier abord on peut être assez réticent. La richesse amenée par l’auto a permis à la ville de se doter d’institutions culturelles de premier plan et d’un centre ville radicalement transformé. Nuit à Detroit.

11 Detroit – Toronto 380km

Aujourd’hui, remontez vers le Canada et la ville de Toronto, sur les bords du Lac Ontario. A Toronto, montez jusqu’au sommet de la plus haute structure autoportante au monde la tour CN, pour une vue époustouflante de la plus grande ville du Canada, vous pouvez même y dîner. Errez dans les fascinants quartiers ethniques de l’agglomération déjà qualifiée par les Nations Unies de «ville la plus multiculturelle au monde». Nuit à Toronto.

12 Toronto – Niagara Falls 130km

Journée consacrée aux Chutes du Niagara. Admirez les imposantes chutes Niagara, jugées être avec raison l’une des plus grandes merveilles naturelles du monde. Pénétrez au coeur même du bassin des chutes à bord du Maid of the Mist. Faites une randonnée sur l’escarpement du Niagara à la recherche des oiseaux de proie qui nichent sur ses falaises. Vous pouvez aussi vous rendre aux Table Rock Scenic Tunnels. Nuit à Niagara Falls.

13 Niagara Falls – Cleveland 350km

Retour aux Etats–Unis, traversée les Etats de New–York, de Pennsylvanie et de l’Ohio pour rejoindre Cleveland, la « New American City ». Longtemps victime de plaisanteries ou jeux de mots ironiques, Cleveland se relève doucement de son lourd passé de grand port industriel. Le centre ville ou des quartiers comme les Flats ou University Circle, son Waterfront restauré à la confluence de la Cuyahoga River et du lac Erié, offrent établissements culturels, stades au cœur de la ville et l’énergie d’un vrai centre ville, symbolisée par le Rock & Roll Hall of Fame ou la réussite des Cavaliers, l’équipe de NBA locale, emmenée par sa star incontestée, LeBron James. Nuit à Cleveland.

14 Cleveland – Sandusky – Indiana Amish Country – Goshen 400km

En continuant sur la route 6, le long du Lac Erie, de Vermilion à Sandusky, entrez dans l’Indiana… Découvrez le nord historique et coloré de cet Etat où vit une des plus grandes communautés Amish du pays. Passez la nuit à Goshen.

15 Goshen – Chicago 200km

Roulez le long de l’US 12 pour revenir dans l’ Illinois, à Chicago. Restitution de la moto dans l’après-midi puis transfert à l’hôtel situé dans le centre ville. Profitez de votre soirée à Chicago.

16 Chicago

Journée libre pour découvrir la «Windy City», avec son incroyable architecture et la Sears Tower l’une des plus hautes tours du monde. Dernière nuit à Chicago.

17 Chicago – Paris

Vol retour vers la France. Nuit à bord.

18 Arrivée à Paris CDG

 

Ce prix comprend :
  • Les vols Paris/Chicago A/R
  • Les taxes aéroports
  • La location d'une moto Harley-Davidson pendant 14 jours
  • Le kilométrage illimité
  • L'assurance VIP (voir détail ci-dessous)
  • La responsabilité civile à hauteur de 300 000$ (SLI)
  • Les taxes locales
  • Les casques et l'antivol
  • La bagagerie
  • L'hébergement en hôtel "Best Western" 2 et 3 *** en base double
  • 9 petits déjeuners
Ce prix ne comprend pas :
  • 7 petits déjeuners
  • Les repas
  • L'essence
  • Le coût du parking à Detroit, Toronto et Cleveland
  • Les frais de demande d'autorisation de voyage ESTA : 14$ par personne
  • L'assurance annulation/rapatriement
  • Les entrées des parcs et autres dépenses d'ordre personnel
  • Le supplément assurance E-VIP + : 220€
  • Le supplément extension SLI jusqu'à 1 000 000$ : 160€
  • Le supplément Electra Glide : 110€
  • Le supplément BMW 1200 ou Honda Goldwing 1800 : 460€
  • Le supplément single : 1140€
L’assurance VIP incluse dans le tarif comprend :
  • L'assurance Dommage (sans franchise)
  • L'assurance Vol (franchise : 5000$)
  • Un conducteur additionnel
  • L'assistance en cas de panne (hors crevaison)
  • La caution : 750$
L’assurance complementaire E-VIP+ comprend :
  • L'assurance Dommage (sans franchise)
  • L'assurance Vol (franchise : 1000$)
  • La couverture des biens personnels présents dans la moto à hauteur de 500$
  • Les conducteurs additionnels
  • L'assistance en cas de panne hors crevaison
  • La couverture de la crevaison (pneu + montage) et le remorquage jusqu'à 100$
  • La caution : 100$
À partir de prix pilote moto
4340 €
prix passager
1860 €
prix pilote auto
2570 €
Formalités Passeport électronique en cours de validité Billet d'avion A/R, Fonds suffisants Esta obligatoire (autorisation de voyage électronique) Ambassade: http//french.france.usembassy.gov Permis conduire Français valide permis international obligatoire pour la Floride Monnaie: US Dollar USD Décalage horaire: De -5 à -9h00