Le Tourist Trophy pour les nuls

Beaucoup d’informations sur le Tourist Trophy circulent sur Internet, mais finalement pour ceux qui ne sont jamais allés sur place, beaucoup de questions restent en suspend.

Fort de notre expérience de plusieurs années à organiser des voyages sur l’île, nous avons décidé de faire une série d’articles pour aider les français à mieux comprendre et découvrir les coulisses  du TT.

Qu’est-ce que le Tourist Trophy ?

Tout motard a entendu parler de cette course mythique, mais beaucoup n’ont vu que des vidéos sur Youtube sur lesquelles ont aperçoit des pilotes rouler à fond sur des petites routes de campagne…ou encore des vidéos de crashs spectaculaires. Mais finalement, quand on se penche sur la question, il existe deux types de profils de personnes s’intéressant au TT : ceux qui connaissent et pour qui tout coule de source et tous les autres qui n’y comprennent rien, fautes d’explications cohérentes sur cette course.

Voici donc un début d’explication :

Le Tourist Trophy (dit TT, qui se prononce « Tiitii » (à l’anglaise) est une course à moto sur route qui se déroule tous les ans début juin sur l’île de Man, petite île anglaise située en mer d’Irlande, entre l’Angleterre et l’Irlande.

Ile de Man

La course se déroule sur deux semaines. La première est consacrée aux essais, les pilotes de toutes les catégories roulent à tour de rôle tous les soirs de 18h à 21h. C’est l’occasion pour eux de prendre leurs marques sur le circuit, faire des réglages sur les motos et side-cars…

C’est également une semaine très importante pour les « New comers » (les nouveaux participants au TT) qui ont besoin de ces quelques jours pour bien mémoriser chaque virage, ajuster leurs freinages, trajectoires et sorties de courbes, car l’erreur n’est pas permise sur le tracé du Tourist Trophy.

C’est une semaine assez calme, les spectateurs présents sont des habitués du TT qui viennent en temps que fan soutenir les pilotes ou qui ont choisi de passer 15 jours sur l’île de Man.



Découvrez notre éjour à moto sur le Tourist Trophy 2019


La deuxième semaine est consacrée aux qualifications et aux courses de 12h30 à 17h.

Il y a 4 jours de courses dans la semaine, le lundi, le mercredi, le vendredi et le samedi.

Les journées sans course dites journées « off », sont en réalité des journées tampon. Car contrairement aux autres courses (grand prix etc), le Tourist Trophy n’en annule aucune mais les reporte en cas de météo défavorable ou de « Red Flag » (drapeau rouge dû à un problème sur la course qui peut être un souci sur la piste, tache d’huile, débris, accident… qui pourrait mettre en danger les motards).

Etant donné que la météo de l’île est incertaine d’une année sur l’autre, ces journées tampons sont de véritables atouts sur l’organisation de l’événement.

Les jours sans courses permettent aux pilotes de faire des réglages et modifications sur les motos, de se reposer car les courses sont éprouvantes (certains jours de courses des motards réalisent plus de 540 km dans la journée, avec une moyenne de 200km/h et une concentration extrême. Il y a de quoi être fatigué).

Le circuit du TT

Le circuit du Tourist Trophy fait 60 km de long pour 264 virages.

C’est une route qui est utilisée à longueur d’année par les habitants. Rien à voir avec un circuit habituel : elle traverse des villages, des portions de campagnes et la zone des montagnes.

Circuit du Tourist Trophy

Les pilotes tournent dans le sens des aiguilles d’une montre et dès la fin de la dernière course, le circuit est rouvert à la circulation.

Contrairement aux autres courses, l’accès est gratuit, une fois que vous êtes sur l’île, vous pouvez aller sur n’importe quel spot du circuit et assister aux courses gratuitement.

Certains paysans profitent de cet événement pour installer des chaises de jardin, échafaudages et les louent à la journée aux admirateurs de motos. Mais aucun accès n’est obligatoirement payant sauf les endroits privés (jardins des habitants ou gradins officiels).