Optimark Road Racing Team : interview de la team avant le TT

Nous avons eu l’opportunité d’interviewer l’équipe Optimark Road Racing Team régulièrement présente au Tourist Trophy.

Optimark Road Racing Team c’est pour beaucoup « les français » du TouristTrophy. Pouvez vous nous faire une présentation de la team ?

Interview d'Optimark Road Racing Team

Jean-Marc est un passionné de moto depuis toujours, un peu de compétition en Coupe Yamaha Gauloise, puis en tant que collectionneur et amateur du Tourist Trophy.

En 2012 il m’y emmène pour la première fois et c’est lors de cette édition que nous rencontrons un jeune pilote breton, Timothée Monot, c’est de cette rencontre que le Team s’est ensuite formé pour faire ses premiers pas en 2013.

Depuis plusieurs french road racers ont représenté le Team, Xavier Denis le pilote solo principal (depuis 2014), Morgan Govignon (2016), Julien Toniutti (2016 et 2017), Frédéric Besnard (2017 et 2018), Pierre Stephan (2018) et notre Tonton Road Race à tous, Mig, Fabrice Miguet (depuis 2015).

Au fil des saisons nous avons aussi soutenu deux équipages side car, Claude Montagnier et Max Vasseur pour commencer (depuis 2015), puis Estelle Leblond et Mélanie Farnier durant cette saison 2018.

Le nombre de pilote sur chaque course varie en fonction du programme de chacun, le but n’étant pas simplement d’en avoir le plus possible mais le mieux possible.

Vous êtes présent sur Le TT mais également sur d’autres courses à travers le monde ?

Nos saisons commencent généralement par la première manche FSBK au Mans pour une sortie d’hiver en douceur suivi par une ou deux autres courses sur piste, les vraies road races commencent pour nous en Mai par la North West 200 en Irlande du Nord, le TT vient une semaine après, en Juillet l’Open Trophy de Chimay en Belgique, puis nous retournons en Irlande du Nord pour l’Ulster Grand Prix. Enfin mi-Novembre il y a le Macao Grand Prix en République de Chine.

A ce jour vous êtes combien sur place ?

Préparation de moto de la Optimark Road Racing Team

© Diego Mola

Sur chaque course sont présent Jean-Marc le Team Manager, Anaïs Responsable Com, Paulo et Isa, indispensables logisticiens, cuisiniers, personalshopper, débrouilles-tout, sans eux pas de Team.

Puis chaque pilote amène un mécano par moto en général.

Nous sommes donc, en général, au minimum 8 personnes sur les courses

Ensuite les accompagnants, sponsors, amis viennent s’ajouter et nous pouvons monter jusqu’à 20/25 personnes.

Tout le monde est là par passion et bénévolement. Nous sommes rétribués en souvenirs inoubliables, rencontres improbables, déboires mémoriaux et l’envie d’encore plus !

Vous avez sous votre aile de jeunes pilotes qui montent :

Notre pilote “principal” est Xavier Denis, berrichon pure souche de 32 ans, rouquin malin fatiguant, il a une idée toutes les 5sec.

Il participe pour la première fois au TT en 2014 et ne cesse de s’améliorer depuis, enfin ses temps… Il est, après Mig, LE représentant des french road racers puisqu’il a le plus grand nombre de participations aux différentes courses sur routes (NW200, TT, UGP, Manx GP, Chimay, Terlicko, Macao GP…)

Fabrice Miguet, dit le Mig, toujours un bon plan dans la poche, débrouillard comme pas possible, il ne renonçait jamais une fois son idée ne tête, l’arrivée des “p’tits gars” ne lui faisait pas plus peur que ça, il partageait son savoir road race avec plaisir avec des anecdotes à la pelle, grand partisan du recyclage “rien ne se perd, je récupère”, toujours en retard sur l’avance prévu, et vice/ versa…

Frédéric Besnard, normand prometteur, discret mais rapide, deuxième rouquin du Team, il exerce ses talents sous nos couleurs lors de la NorthWest 200 et sur le circuit de Chimay, en tant que pilote privé il participe au ManxGP tous les ans et connaît donc très bien le tracé du TouristTrophy, auquel il souhaiterait participer dans les années à venir.

Julien Toniutti, qu’on ne présente plus, cinq fois Champion de France de Rallye, Tony les yeux bleus connait la musique, toujours un projet en route, touche à tout jamais rassasié, en 2019 il s’attaque au Dakar et souhaite évidemment défendre son titre de français le plus rapide au TT.

Estelle Leblond et Mélanie Farnier, deux incroyables nanas très complémentaires, Estelle qui ne peut pas rester en place plus d’un quart de seconde et Mélanie plus peace and love tu meurs, elles forment un duo de choc qui gagne à être connu, une fois sur le side l’alchimie qui se met en place est juste parfaite, jamais au-dessus de leurs pompes, elles progressent chaque année en continuant d’apprendre.

Pierre Stephan, petit nouveau de l’aventure, il débute dans le monde des courses en 2018 sur les rallyes, dans les traces de Julien, et participe à sa première road race à l’Open Trophy de Chimay en catégorie Supertwin avec sa Yamaha MT07.

Claude Montagnier c’est le tonton flingueur du side car, après plus de 20 participations au TouristTrophy il n’a plus rien à prouver, c’est donc un excellent prof pour les passagers qui n’ont pas peur d’être brusqué, c’est pour ça qu’il change de singe régulièrement, après leur avoir mis le pied à l’étrier ils ne peuvent plus s’en passer.

Attention, c’est du brutal…

Dans quelles catégories êtes-vous présent ?

Optimark Road Racing Team au Tourist Trophy

Grâce à Xavier qui est à la limite de l’hyperactivité, nous sommes présents dans toutes les catégories, excepté en électrique, en Superbike et Superstock sur une Honda CBR 1000 Fireblade, en Supersport sur une Honda CBR 600 RR et en Supertwin sur une Kawazaki ER6 650. Et le side commence à le démanger…

Claude et son passager du moment, Estelle et Mélanie, nous représentent en side car sur le TouristTrophy, à Chimay, au Chapionnat Superbike (FSBK) et à le Southern100 pour les filles.

Lors de l’ulster GP, vous avez perdu Fabrice Miguet « le MIG » qui était une icône française du TT depuis de longues années :

L’Ulster Grand Prix était sa course préférée, sa perte a été un choc pour nous comme pour le monde road race et pas seulement français.

Lorsqu’on arrive sur une course, une des premières questions que l’on nous pose c’est “Whereis Fabrice ?” la seconde étant “Do you have redwine”.

Chaque pilote ou amateur de courses moto a une anecdote à raconter sur Mig, et pas seulement les road racers, il touchait les gens par sa simplicité à toute épreuve.

Malheureusement ça fait partie de la course, il en était très conscient.

L’année 2018 aura d’ailleurs été très dure pour les road racers, la perte de plusieurs pilotesaguerris comme James Cowton, William Dunlop, Dan Kneen aura marqué la saison de la plus triste des façons.

Vous avez l’unique équipe féminine en side car ! les filles ont fait véritable sensation lors du TT 2018  auprès du public Français :

Estelle et Mélanie ont commencé à rouler ensemble sur le FSBK (French Superbike)

Elles roulent ensemble depuis 2013 sur le FSBK (French Superbike) où elles ont été plusieurs fois championnes. Puis ont commencé par participer au TT chacune de leur côté et ensemble depuis 2017. Elles ont réussi à trouver l’accord parfait pour progresser, ce qui leur a permis en 2018 de finir 9e au TT, elles ont donc le meilleur classement français de cette édition.

Sur le paddock elles sont entourées par leur famille, les parents d’Estelle sont présents sur chaque course puisque François pilote encore et Sylvie qui était sa passagère s’occupe maintenant de l’intendance et de prendre soin d’eux tout comme les parents de Mélanie. Cette présence permet aux filles d’être plus sereines et concentrées sur les courses.

Xavier Denis revient tout juste du Macao GP, nous le retrouverons sur le TT 2019 ?

Xavier sera bien sûr au TT en 2019 et sous nos couleurs pour essayer de reprendre le titre de français le plus rapide au TT à Julien.

L’hiver c’est évidemment l’occasion pour réviser les motos, les améliorer, aller rouler sur circuit sans “pression” pour garder les réflexes.

Côté préparation physique c’est important de garder la forme, donc tous les hivers nous organisons une raclette pour se réunir et maintenir des liens solides…

Avez-vous des surprises pour le printemps 2019 ?

Effectivement, cette saison voit l’arrivée d’un nouveau pilote très prometteur, Pierre-Yves Bian, qui a déjà un très beau palmarès.

Avec Xavier ils seront présents sur le championnat IRRC en catégorie Supersport.

Il roulera également sur nos courses habituelles, Le Mans, Croix en Ternois, la NW200 et l’UGP, puis le Manx Grand Prix en vue d’une participation au TT 2020.

Avec ce programme, je suis déjà impatiente de repartir sur les paddocks et partager un maximum de choses avec toutes les personnes qui nous suivent et nous soutiennent.