Les All Blacks, les Maoris, l’American Cup, les moutons, les Kiwis?

Aux antipodes de l’Europe, ce pays mérite plus qu’une simple visite. A 22h de vol de Paris c’est la destination la plus éloignée de France. La Nouvelle Zélande est peuplée  de 4.5 millions d’habitants alors que les deux îles mesurent 1350km de haut pour 260 de long, on croit rêver…

L’île du nord est la plus habitée avec 3 millions d’habitants et acceuille la capitale du pays. Wellington, située au sud, vous fera penser à San Francisco en miniature avec ses rues en pentes et ses maisons de bois aux couleurs vives. A l’ouest se trouve la mer de Tasman et à l’est le Pacifique. La péninsule de Coromandel ravira les pilotes qui aiment les belles pistes roulantes à flanc de collines surplombant le bleu du pacifique. Au centre de l’île, les sources d’eaux chaudes de Rotorua vous procureront un bien être avec des températures de 35 à 42°. Le parc national de Tongariro fera le plaisir des randonneurs et des amateurs de pistes de montagnes.

L’île du sud, beaucoup moins peuplée, (1 million d’habitants) recèle les fameux glaciers « Fox » et « Franz Joseph » que vous pouvez voir en moto, mais pour aller aux pieds des glaciers, il vous faudra une demi heure de marche. Vous pourrez également faire une mini croisière dans le Fjord de Milford Sound au sud de l’île. Une piste de 175 km de long vous attend dans la région de Wanaka.

Nos séjours à moto en Nouvelle Zélande vous réserveront quelques bonnes surprises, un service à votre écoute en Français tout au long de votre voyage à moto, un large choix de prestations hôtelières et des bonnes adresses de restaurants où vous découvrirez la gastronomie locale. Vous aurez également l’occasion de rencontrer les Maoris, un peuple venu des îles du pacifique. Toujours aussi fier de nos jours, leurs tatouages pour les amateurs restent d’un intérêt particulier. Les Maoris sont à l’origine des cris de guerre de l’équipe des All Blacks. Les cinéastes ont su profiter des couleurs et lumières du pays, tout particulièrement Peter Jackson (lui même Néo Zélandais) avec ses films « Le seigneur des anneaux » tiré de l’œuvre de Tolkien.